vera_cruzVera Cruz

Les westerns, habituellement, ce n'est pas trop ma tasse de thé. Seuls Le train sifflera trois fois et Le Bon, la brute et le truand m'avaient réellement enchanté jusque là. A propos d'Aldrich, j'avais reçu beaucoup d'échos positifs et j'ai donc eu envie de découvrir son oeuvre, avec scepticisme, j'avoue. Mon baptême "aldrichien" a eu lieu au festival de Belfort avec la projection de Bronco Apache... où je me suis endormi... Ca n'avait pas l'air mal pourtant, mais rien à faire, la fatigue a pris le dessus.

J'ai donc retenté avec Vera Cruz, en DVD cette fois. Je dois dire que j'ai été très agréablement surpris. Un duo au sommet entre deux légendes d'Hollywood, l'immense Gary Cooper et le génial Burt Lancaster avec son inimitable sourire Colgate. Une amitié, une rivalité, les relations sont étranges, plutôt troubles.

Le professionnalisme d'Aldrich transparaît à chaque plan. La mise en scène est superbe avec quelques scènes d'anthologie (le magnifique plan où Lancaster découvre les Mexicains armés sur les toits). Le montage est frénétique et d'une précision incroyable,  c'est d'ailleurs un des gros points forts du film. L'intrigue se suit avec intérêt, on ne s'ennuie pas une seconde. Trahisons, faux-semblants, beaucoup d'humour, les personnages sont passionnants, traités sans aucune concession, bien que l'on regrettera le final où Gary Cooper sombre dans le stéréotype du héros au grand coeur.  Un très grand film tout de même.