15 mars 2008

New York Movie - Edward Hopper

Posté par straw dogs à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2008

Easy Rider - Dennis Hopper (1969)

Easy Rider BORN TO BE WIIIIIIIILD !!! Easy Rider, c'est un peu un film réalisé "à l'arrache", entre potes avec comme idée de départ une sorte d'Equipée sauvage à la sauce hippie. Sur le tournage, le chaos le plus complet, tout le monde est défoncé, n'importe qui s'improvise chef opérateur, le scénario n'est pas vraiment défini. Ca donne un film cultissime, psychédélique et enivrant, novateur et rafraîchissant. Le style est tout à fait nouveau, très brut de décoffrage, les zooms et les mouvements de caméra sont... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 12:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2008

Le Château Ambulant - Hayao Miyazaki (2005)

Avec des chefs d'oeuvre comme « Le Voyage de Chihiro » ou « Princesse Mononoké » pour n'en citer que deux, Hayao Miyazaki nous avait habitué à mieux. Pas que ce « Château Ambulant » soit mauvais, mais simplement décevant – tout en restant largement supérieur à ce qui se fait de nos jours en matière d'animation. Le problème en fait, c'est ce scénario fourre-tout, un vrai bric-à-brac décousu et trop dense. C'est difficile à suivre, les rebondissements son trop nombreux et parfois invraisemblables, et puis c'est au final peu intéressant.... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 10:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 mars 2008

Paranoid Park - Gus Van Sant (2007)

Paranoid Park Déformé, déchiqueté, découpé, racommodé, étiré, éclaté... Le temps chez Van Sant, c'est comme un pauvre jouet qu'un sal gosse s'amuse à maltraiter, un nounours décousu et recousu. Obsession baudelairienne que certains insultent ou craignent, le temps est évidemment indétachable du Cinéma sur lequel il ne cesse d'exercer son emprise inexorable. Des cinéastes comme Francis Ford Coppola abordent le sujet de façon élégiaque et pessimiste, mais chez Van Sant, c'est le temps qui devient la victime le temps d'un film. Le... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 16:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 mars 2008

Bienvenue chez les ch'tis - Dany Boon (2008)

Bienvenue Chez Les Ch'tis Une comédie de plus... Ch'est sympatoche mais chan pluche quoi... Les gags sont parfois assez lourdingues, trop appuyés, mais il faut avouer que certains font mouche (la séquence anthologique où les ch'tis essayent de dégoûter la femme de Kad). On passe un agréable moment malgré un scénario con-con. Les acteurs sont en très grande forme, ils en font d'ailleurs parfois trop... A voir à la téloche, de préférence, ça ne vaut pas la peine de payer pour aller le voir, autant attendre qu'il passe sur TF1 un... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 13:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mars 2008

La Nuit du Chaseur - Charles Laughton (1955)

The Night of the Hunter Et ouais, la honte, je l'avais toujours pas vu ! Chef d'oeuvre incontournable et film maudit du Cinéma américain, La Nuit du Chasseur est une oeuvre totalement à part, une référence et certainement un des plus grands films jamais réalisés. C'est un véritable musée du Cinéma qui va de Griffith à Hitchcock en passant par l'expressionnisme allemand. Un film-cinéphile pour cinéphiles, l'équivalent d'un Tarantino de nos jours, en moins régressif évidemment. Les scènes d'anthologie se succèdent, c'est sublime de... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 10:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 février 2008

Les Simpson Le Film - David Silverman (2007)

The Simpsons Movie Revu avec grand plaisir hier soir. C'est du grand n'importe quoi, mais vraiment très très drôle. Les gags s'enchaînent sans temps mort et les scénaristes font preuve d'une impressionnate créativité. C'est parfaitement dans l'esprit de la série télé, un peu un épisode en plus long en fait... Non seulement c'est plus drôle que n'importe quelle comédie à la con, mais c'est en plus à la limite du génie parfois. Toujours très sarcastiques et grinçants, les créateurs n'hésitent pas à s'essayer à l'exercice périlleux de... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 18:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 février 2008

Le Grand Sommeil - Howard Hawks (1946)

The Big Sleep Voilà un film qui porte bien son nom ! Objectivement on ne peut évidemment pas reprocher grand chose à ce classique du film noir. C'est très beau, très propre, j'irais même jusqu'à dire que ça frôle la perfection. La mise en scène de Hawks est d'une élégance remarquable, Bogart est comme toujours parfait. Mais voilà, l'intrigue est incompréhensible avec un tas de fausses-pistes et de personnages, des retournements de situation à tout bout de champ... Impossible de s'y retrouver ! Hawks a d'ailleurs lui-même avoué ne... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 18:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 février 2008

La Sorcellerie à travers les âges - Benjamin Christensen (1921)

Häxan Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sorcellerie sans jamais oser le demander... Docu-fiction suédois réalisé par un danois, Häxan est un film bien sympa, parsemé d'images inoubliables et de trouvailles esthétiques superbes. Parfois effrayantes, parfois très cocasses, les scènes de fiction alternent avec de nombreux cartons explicatifs et de véritables gravures. Le but est, dans un premier temps d'expliquer les pratiques de la sorcellerie au Moyen-Age et les pratiques sadiques de l'Inquisition, puis dans un... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 février 2008

Johnny s'en va-t-en guerre - Dalton Trumbo (1971)

Johnny got his gun "S.O.S... Help me... S.O.S... Help me... S.O.S... Help me..." Imposible de ne pas pleurer devant un tel film. L'histoire la plus triste du monde d'un jeune homme américain durant la Première Guerre Mondiale qui s'engage dans l'armée et se prend un obus de plein fouet. Il reste alors cloué dans son lit d'hôpital, sans bras, sans jambes, sans yeux, sans pouvoir parler ni communiquer par n'importe quel moyen avec les gens de l'extérieur. Il reste en vie par miracle mais aussi à cause de l'incompétence des... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 23:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]