27 juillet 2008

Mala Noche - Gus Van Sant (1985)

If you fuck with a bull,you get the horn. C'est toujours intéressant et émouvant de regarder le premier film d'un grand réalisateur. Parfois dangereux aussi, parce qu'on a souvent tendance à être trop indulgent. Mala Noche est une pure oeuvre de jeunesse de très bonne facture. Pas très maîtrisé, un peu brouillon sur les bords, on sent que le film a été fait avec trois francs six sous. L'image noir & blanc est crade, le montage est grossier, maladroit, trop violent. Et puis cette fin "ouverte" trop facile et... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2008

Paranoid Park - Gus Van Sant (2007)

Paranoid Park Déformé, déchiqueté, découpé, racommodé, étiré, éclaté... Le temps chez Van Sant, c'est comme un pauvre jouet qu'un sal gosse s'amuse à maltraiter, un nounours décousu et recousu. Obsession baudelairienne que certains insultent ou craignent, le temps est évidemment indétachable du Cinéma sur lequel il ne cesse d'exercer son emprise inexorable. Des cinéastes comme Francis Ford Coppola abordent le sujet de façon élégiaque et pessimiste, mais chez Van Sant, c'est le temps qui devient la victime le temps d'un film. Le... [Lire la suite]
Posté par straw dogs à 16:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]